Livre Métronome illustré

metronome-illustre Livre Métronome illustré. Le berceau de César.

Ah, nos ancêtres les Gaulois ! L’a-t-on entendue, cette rengaine ! Pourtant, les Gaulois ne sont nos ancêtres «officiels» que depuis le règne de Napoléon III. L’empereur des Français voyait en Jules César et l’empire romain les fondateurs de cette civilisation gallo-romaine qui avait engendré notre pays (solidarité impériale, je suppose). Car du temps de nos rois, l’histoire de France commençait en 496 avec le baptême de Clovis, premier souverain chrétien.

Si l’origine d’une civilisation se perd ainsi dans les interprétations et les débats idéologiques, le point de départ de notre chère Paris ne semblait pas devoir connaître de telles querelles passionnées.

Durant des siècles, les historiens ont répété que la ville gauloise originelle se situait sur l’île de la Cité… Mais on avait beau creuser, on ne trouvait pas la moindre trace du fameux oppidum dont Jules César nous parle brièvement dans La Guerre des Gaules.

Notre vision des origines de Paris a changé en 2003. À l’occasion des travaux sur l’A86, super-périphérique autour de la capitale, les restes d’une agglomération gauloise ont été mis au jour sous la ville de… Nanterre ! Tout y est : les habitations, les rues, les puits, le port, les sépultures. À cette époque, le lit de la Seine effectuait ici une courbe presque fermée, qui pouvait donner à penser au proconsul distrait qu’il s’agissait d’une île…

Dans leur guerre contre l’envahisseur, les Parisii ont brûlé leur petite capitale. Elle a été reconstruite ailleurs, précisément sur les minces langues de terre posées sur la Seine. Paris n’a donc jamais été une ville purement gauloise : dès sa création en cette année 52 avant l’ère chrétienne, ce fut une cité mêlant Gaulois autochtones et Romains conquérants…

La conquête de la Gaule par Jules César, voilà pour moi le point de départ de l’histoire de France, une histoire déjà métissée entre le Nord et le Sud, entre les Celtes et les Romains.

Pour présenter mon livre Métronome, j ai arpenté la France du nord au sud, à la rencontre de mes lecteurs. Certains m ont demandé des précisions pour retrouver telle tour oubliée, tel morceau caché de la muraille de Philippe Auguste ou cette première cathédrale parisienne cachée sous un parking. Je me devais de leur donner à voir les traces de cette aventure de Paris, les restes des vingt et un siècles qui ont fait notre pays. Avec ce Métronome illustré, mon objectif est de vous permettre de découvrir facilement ce qui subsiste d un passé que nous croyons, parfois à tort, enfoui à jamais. Car lorsque les hommes ont oublié, les pierres, elles, se souviennent.

Advertisements

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s